"Du monde aux balcons"

Valentin Aubois-Liogier

 
Du_monde_aux_balcons_images_web_11.jpg

L’expérience vécue du balcon d’habitation se joue entre la sphère intime et la sphère public. Dans cet espace limité aux usages indéfinies, les habitants viennent s’exposer et exposer leurs effets personnels à la vue de tous. L’exploration de l’imaginaire lié au(x) balcon(s) à travers une série de textes personnels, par la rêverie littéraire, ainsi que la performance comme expérimentation de l’espace du balcon, délimité et restreint, renseignent sur les possibles.

Avec la rencontre d’habitants en zone péri-urbaine sud de Moulins, un retour pragmatique des usagers est obtenu. L’étude des balcons d’habitation sur site rend également sensible la question de l’environnement extérieur. Les balcons sont au croisement de différents flux, climatique et du regard, mais ne sont actuellement pas gérés, ou gérés sommairement par une poignée d’habitants.

L’ambition du projet de diplôme est de canaliser ces flux ainsi que les fonctions qui en découlent, pour aménager des balcons plus habitables et habités. Les balcons sont des espaces chargés d’objets intimes à chaque habitant et il est pertinent de travailler sur un système de produit(s) qui n’utilise pas l’espace au sol, afin de laisser libre à chacun l’aménagement de celui-ci.

Cela induit une posture souple, avec l’exploration de trames et de matériaux textiles synthétique, réfléchis pour être fixé à la périphérie de l’espace au sol du balcon : les fonctions gravitent autour de celui-ci. Ce système est composé de trois voilages superposables répondant chacun à une fonction définie. Ceci permet de répondre parfaitement aux besoins d’un espace indéfini dans son utilisation quotidienne. Viva est une entreprise d’aménagement de balcons d’habitation, destiné aux logements sociaux ou aux copropriétés. C’est un système d’aménagement collectif (le système de fixation est payé et installé collectivement) pour chaque balcon d’un immeuble.Quatre gammes sont disponibles ayant toutes les même fonctions, à savoir : protéger du soleil, du regard grâce aux masques, étendre du linge grâce au filet et ranger avec la grille et les poches. Chacune des gammes proposent tout de même de fines modulations. Celles-ci sont en location pour les habitants, leur permettant d’adapter les produits à leurs besoins, et de renouveler leurs environnements intérieurs, ainsi que leur environnement extérieur.

_

The living experience of the residential balcony is between the intimate sphere and the public sphere. In this space limited to indefinite uses, the inhabitants come to expose themselves and expose their personal belongings to the sight of all. The exploration of the imaginary linked to the balcony(s) through a series of personal texts, by literary reverie, or by the performance as experimentation of the balcony space, delimited and restricted, provide information on the possibilities. With the meeting of inhabitants in the southern peri-urban area of Moulins, a pragmatic return of the users is obtained. The study of residential balconies on site also makes the question of the external environment sensitive. Balconies are at the crossroads of different flows (climate or views), but are currently not managed, or managed summarily by a handful of residents.

The ambition of the diploma project is to channel these flows and the functions that result from them, to create more habitable and inhabited balconies. Balconies are spaces welcoming intimate objects to each inhabitant and it is relevant to work on a system of product(s) which does not use the space on the ground, to allow to arrange it.

This induces a flexible posture, with the exploration of synthetic textile materials, reflected to be attached to the periphery of the floor space of the balcony: the functions gravitate around it. This system is composed of three superimposable curtains each answering a defined function. This makes it possible to respond perfectly to the needs of an indefinite space in its daily use. Viva is a residential balcony development company for social housing or condominiums. It is a collective development system (the fastening system is paid for and installed collectively) for each balcony of a building. Four ranges are available with all the same functions, namely: to protect from the sun, the look thanks to the masks, to extend the linen thanks to the net and to put away with the grid and the pockets. Each range offers slight modulation. These are rented by inhabitants, allowing them to adapt the products to their needs, and to renew their indoor environments, as well as their external environment.