"Ensemble à cordes"

Marie-Estelle Ribes

 
Ensemble_à_Cordes_web_vignette..jpg

Les systèmes ingénieux et séduisants des instruments de musique se sont présentés comme une opportunité, une ressource de dispositifs techniques fins, à interpréter à d’autres échelles. 

Ainsi, pour ce projet, le transfert de ces dispositifs à l’échelle du mobilier, permet de magnifier ces systèmes qui servent à l’origine des qualités sonores dans l’instrument, en venant sublimer d’autres qualités qu’ils possèdent : des qualités architecturales, graphiques, ou encore ergonomiques. Par-là, on ne modulerait plus du son mais d’autres qualités : des intensités lumineuses, des flux, des tensions ergonomiques ou structurelles. 

 

Ce projet se concrétise ainsi en un trio d’instruments du quotidien hérité de la famille des instruments à cordes et du métier de luthier. 

Au sein de ce trio, techniquement et plastiquement les objets se répondent et se complètent pour tomber d’accord sur une musicalité formelle. On retrouve par exemple des courbes, des galbes ou encore des éléments de finitions communs. 

 

Par cette transposition de systèmes, il s’agit donc de penser comment avoir des objets qui sont en interaction avec l’usager. On a donc des objets à éprouver, à manipuler, à ajuster, et donc à écouter. 

Par ce projet, le mobilier s’ouvre alors au savoir-faire du luthier. Ainsi, le développement de ces objets amène à faire travailler de concert différents corps de métier par un trio composé d’un luthier, d’un galeriste et d’un designer."

 

_

The ingenious and seductive systems of musical instruments presented themselves as an opportunity, a resource of fine technical devices, to be interpreted on other scales.

Thus, for this project, the transfer of these devices to the scale of the furniture, allows to magnify these systems which serve at the origin of the sound qualities in the instrument, by coming to sublimate other qualities which they possess: architectural, graphic, or ergonomic qualities. By that, we would not modulate sound but other qualities: light intensities, flows, ergonomic or structural tensions.

This project materializes into a trio of everyday instruments inherited from the family of stringed instruments and the craft of luthier.

Within this trio, technically and plastically, objects meet and complement each other to agree on a formal musicality. We find for example curves, curves or even elements of common finishes.By this transposition of systems, it is therefore to think how to have objects that interact with the user. So we have objects to experience, manipulate, adjust, and therefore listen.

Through this project, the furniture opens to the expertise of the luthier. Thus, the development of these objects leads to working together different trades by a trio composed of a luthier, a gallerist and a designer