"Lumière sur la maternelle"

Claire Lesseur

 
lumiere_sur_la_maternelle_web_vignette.jpg

De nombreux lieux que nous côtoyons sont munis d’un éclairage standardisé, qu’il s’agisse d’un garage, de bureaux ou même des lieux d’éducation. Cependant, nos besoins lumineux sont très variables. Je me suis alors demandée si la lumière ne pouvait pas devenir un outil d’apprentissage. C’est de ce constat que j’ai fait le choix de mettre la lumière sur la classe de maternelle afin d’adapter l’éclairage de la classe dans chacune des zones qui la composent.

J’ai donc défini des besoins propres à chaque moment de la journée des écoliers. Tout d’abord, le travail sur table se caractérise par un besoin de lumière multidirectionnelle. J’ai donc pris le parti de créer Réflecto, une paroi modulable réfléchissante. Chaque lé de textile a sa fonction, un réflecteur pour renvoyer la lumière vers les tables, un diffuseur et des textiles opaques pour servir de décor au cours de jeux théâtraux improvisés.

Passons ensuite à la zone de regroupement où les enfants suivent une leçon parmi toutes celles affichées au mur. Ici, je propose le Modulo qui permet à l’enseignant·e de pointer la notion qu’il ou elle aborde ou d’englober l’ensemble de la leçon. Ce n’est pas le seul atout du Modulo. Il peut aussi devenir un totem de parole qui, lorsqu’il est manipulé par un enfant lui donne le droit de parole.

 

Dès lors que les enfants ont fini leur travail, ils passent à un temps de jeu calme en attendant leurs camarades. Afin de répondre à ce moment, il existe l’Imaginarium qui est une table lumineuse où l’enfant appréhende diverses notions telles que les couleurs et ses synthèses ou la création d’histoires par le biais de la lumière et d’une gamme d’accessoires intuitifs. L’Imaginarium se veut comme un médium d’apprentissage ludique qui peut tout à fait être un outil pédagogique à part entière pour l’enseignant·e.

Enfin, lors de la sieste, les lumières sont coupées. Cependant, il me semble nécessaire qu’une veilleuse soit présente pour rassurer l’enfant. Le Rêvarium a donc été pensé comme un sablier lumineux qui matérialise le temps restant de sieste en dévoilant petit à petit la lumière. Lorsque celle-ci est mise à nu, cela signifie pour l’enfant qu’il peut se réveiller doucement.

_

Light on the nursery school
From a plural light to an adapted light

A lot of places we get into are enlightened by standard lights, even if it’s a garage, offices or education places. Nevertheless, our needs for light are very various. That is why I asked myself if the light could be a learning tool. Based on this, I chose to light the nursery school up in order to adapt the light of the classroom in its different areas.

Thus, I defined the different needs for the moments of a school day. Firstly, the work on table require a multidirectional light. So, I created Reflecto, a reflecting modular partition. Each piece of textile has its use, a reflector to light up the tables, a diffusor and some opaque textiles to be used as an improvised acting set.

Let’s get into the group work area where the pupils are following one of the many lessons they see on the wall. There, I offer the teacher the Modulo to point the notion he or she talks about or also encompass the whole lesson. It’s not the only good aspect of the Modulo. Indeed, it can be a talking-totem that gives the right to talk for the pupil that has it in his hand.

Once the children are done with their work, they tend to play calmly to wait for their classmates to finish. To answer this need, the Imaginarium is here as a light table on which the pupil discovers different notions such as colors and its synthesis or create stories with an intuitive range of accessorie. The Imaginarium can be considered as a joyful learning tool that becomes an educational device for the teacher.

Finally, during the nap, the lights are off. Nevertheless, it appeared to be important to let a night light in the aim to reassure the children. The Revarium has been thought as a lighting hourglass that shows the time slowly going on. Once the light is totally uncovered, pupils know they can quietly wake up.