"La bougie : cire, mèche et incandescence"

Emelyne Chemir

 
La bougie_cire, meche et incandescence_web_02.jpg

Au Moyen Age, la bougie était couramment utilisée en tant que système d’éclairage. Son usage associé à une symbolique forte notamment dans les rites religieux, fait que son utilisation persiste encore malgré l’invention de l’ampoule à incandescence.
La bougie invite à la contemplation et à la méditation. La flamme guidée par la mèche captive son utilisateur, et participe à la création d’une atmosphère chaleureuse.

Le projet «cire, mèche et incandescence »  requestionne la bougie à travers un nouvel assemblage de la cire et de la mèche pour mieux adapter sa temporalité à son usage. Il s’agit de créer une mèche qui se consume plus au moins lentement à travers les différentes célébrations que sont l’anniversaire, le deuil et le dîner aux chandelles.

C’est ainsi, que la bougie destiné au dîner, brûle maintenant horizontalement pour mieux visualiser l’avancée de la flamme. La mèche est directement enduite de cire et repose sur des baguettes de verre. L’œil est attiré par les différentes manières dont se consume la flamme. Plus ou moins grande et plus ou moins rapide et avec des étincelles selon la disposition de la mèche, elle vient ainsi créer des moments de rythme et d'émerveillement pour déclarer sa flamme.

La bougie d’anniversaire quant à elle, est placée dans un cylindre de verre et vient grâce à sa chaleur faire tomber des pétales de chocolat sur le gâteau. Les pétales qui tombent sont alors la métaphore du temps qui passe.

Enfin, la couronne et les bâtonnets de cire, destinés au deuil, sont conçus de manière à ce que la mèche se consume très lentement en souvenir de la personne disparue. La mèche de coton est remplacée par une fleur qui libère progressivement différentes odeurs, pour que soit enfin visible la fait de rendre son dernier souffle.

Ces objets viennent, par conséquent, poser un autre éclairage sur des événements ponctuels ou à long terme qui rythment la vie.

_

“The candle "wax, wick and incandescent"

In the Middle Ages, the candle was commonly used as a lighting system. Its use associated with a strong symbolism especially in religious rites, makes its use still persists despite the invention of the incandescent bulb.

The candle invites to contemplation and meditation. The flame guided by the wick captivates the user, and contributes to the creation of a warm atmosphere.The project "wax, wick and incandescent" question the candle through a new assembly of wax and wick to better adapt its temporality to its use. To create a wick that is consumed more slowly at least through the different celebrations such as birthday, mourning and candlelitht dinner.

Thus, the candle for dinner, now burns horizontally to better visualize the advance of the flame. The wick is directly coated with wax placed on glass rods. The eye is attracted by the different ways which the flame is consumed. More or less large, more or less fast, or with sparks, the wick create moments of rhythm and wonder to declare his love.

The birthday candle, is placed in a glass cylinder. Through the heat chocolate petals melt on the cake. The falling petals are then the metaphor of passing time. Finally, the crown and the wax sticks, intended for mourning, are designed in such a way that the wick is consumed very slowly in memory of the missing person. The cotton wick is replaced by a flower that gradually releases different smells, so that is made to make visible the last breath.

These objects, therefore, install a different light on punctual or long-term events that punctuate life.